Goran Filipec

Né à Rijeka (Croatie) en 1981 et fort d’une expérience internationale (études à la Hochschule für Musik de Cologne, au Conservatoire de Moscou et au Conservatoire royal de La Haye, lauréat du Concours Franz Liszt – Premio Mario Zanfi, du Concurso de Parnassos et du José Iturbi International Music Competition), le pianiste Goran Filipec, à l’énergie puissante et à la personnalité artistique prononcée, cultive une affinité particulière pour le répertoire classique et romantique et pour les œuvres de grande virtuosité.

 Il prépare actuellement un Doctorat d’interprète de la musique au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et à l’Université Paris-Sorbonne, qui traitera des transcriptions au piano, un sujet au cœur de sa démarche de pianiste.  

Ses maîtres se nomment Naum Grubert, Oxana Yablonskaya, Natalia Trull et Evgeny Zarafiants. Dans le cadre de sa recherche doctorale, il travaille sous direction de Jean-Pierre Bartoli et Denis Pascal.

Il se produit régulièrement en Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine et au Japon. Ses débuts au Carnegie Hall de New York eurent lieu en 2006, suivis par des concerts à l’Auditorium de Milan, à la Salle Minato Mirai de Yokohama, au Palais des Arts de Budapest et à la Philharmonie de Paris. Plusieurs fois invité au festival Contemporary Piano Faces du Théâtre Mariinsky de Saint Pétersbourg, on a également pu l’entendre en 2015 au Festival Progetto Martha Argerich de Lugano, à l’invitation de la pianiste argentine.


DISCOGRAPHIE :

disque-1Son premier disque, édité en 2008 aux Etats-Unis chez Eroica Classical Records, était consacré à Moussorgski et Rachmaninov. Édité à l’occasion du 200ème anniversaire dedisque-2 la naissance de Liszt, son deuxième disque, « Anniversary resonances », fait entendre des pièces majeures du                                              compositeur hongrois.

disque-3Son troisième disque, sorti en 2014 chez Naxos, est consacré au compositeur yougoslave Ivo Maček.

En 2016 son disque Paganini Studies, consacré à l’intégrale des versions des études Liszt-Paganini et publié par Naxos Records, se voit attribuer le Grand Prix du Disque par la disque-4Société Franz Liszt de Budapest, qui lui sera remis le 20 octobre 2016. Ce faisant Goran s’inscrit dans la lignée prestigieuse des lauréats de ce prix, à la suite de Vladimir Horowitz, György Cziffra, Alfred Brendel, Claudio Arrau, Zoltán Kocsis ou Maurizio Pollini.


Pour en savoir plus : www.goran-filipec.com

En 2014, Goran Filipec était l’invité de Jean-François Zygel dans son émission « La boîte à musique ».


« À la fois subtil et puissant, avec une capacité illimitée pour phraser et approfondir avec poésie les passages les plus terrifiants, tout en se jouant des difficultés infinies que ces partitions apportent, Filipec s’est dévoué à la musique ».
Pablo Kohan, La Nación, Buenos Aires

« Les passages précipités et les trilles brillaient, les mélodies chantaient, les grands accords ont rempli la salle ; il a capturé le drame, l’obscurité et la mélancolie du mouvement lent et de l’Elégie ».
Edith Eisler, New York Concert Review

« Je ne peux à aucun moment prendre en défaut sa virtuosité ou son sentiment musical »
Jonathan Welsh, MusicWeb International

« Goran Filipec suit fidèlement chacune des indications de Liszt concernant le tempo, la dynamique et le caractère, avec une exquise sensibilité pour la forme musicale – le compositeur aurait hautement apprécié cette interprétation ».
Société Ferenc Liszt, Budapest, 2016